Skip to content Skip to left sidebar Skip to footer

Le mot du Maire

Cette année 2020 restera, dans l’histoire de l’humanité, comme une année sombre et malheureusement meurtrière en raison de la pandémie de COVID 19.

Les conséquences de cette crise sanitaire sur l’économie et sur le quotidien des gens seront difficiles,

voire parfois catastrophiques. Et pourtant la vie continue ! Les élections municipales se sont déroulées dans des conditions perturbées, ce qui a créé un effet de chaîne puisque les nouveaux conseils municipaux n’ont été installés qu’en mai, et que l’installation des syndicats et du conseil communautaire en a été décalée.

Cette mandature commencée en mars n’est finalement opérationnelle que depuis fin juillet.

Pour autant, les élus de Goux-les-Usiers sont à la tâche depuis mars, et ont poursuivi les travaux de sécurisation de la Grande rue, terminés au moment où j’écris ces quelques lignes. Espérons que ces aménagements atteignent leur but : faire ralentir les automobilistes et rendre plus sûre notre traversée de village. Dès le 17 août, l’aménagement du Parking des Bus scolaires, ainsi que la création d’un Terrain Multisports, ont débuté pour une fin de travaux prévue aux vacances de la Toussaint.

Les élus de Val d’Usiers siégeant au Syndicat d’Assainissement (SACTOM) travaillent, eux, d’arrache pied à la construction de la nouvelle Station d’épuration, dossier extrêmement complexe, pour des raisons de foncier, de lourdeur administrative et surtout parce que les pouvoirs publics exigent la construction et la conformité de cet ouvrage dans les meilleurs délais. A cela s’ajoute l’interdiction d’épandre les boues de la station pour cause de Covid et de cahier des charges de l’AOC Comté.

Autant de difficultés qu’il faut gérer au quotidien, notamment pour nos boues qu’il faut évacuer vers d’autres stations d’épurations agréées et conformes (Pontarlier ou Besançon) ce qui renchérit considérablement le coût financier à charge des 3 communes du Val d’Usiers.

Vous l’aurez compris, les temps sont durs et il nous faudra malheureusement augmenter le prix de l’assainissement, encore très raisonnable à Goux-les-Usiers, mais qu’il sera nécessaire de faire évoluer pour faire face à ces nouvelles dépenses.

Abordons maintenant la problématique du Climat. Les années se suivent et se ressemblent, l’eau se fait de plus en plus rare, et la nature souffre. Notre forêt est victime de scolytes depuis maintenant 3 années consécutives, ce qui nous oblige à couper les bois malades, qui se vendent moins chers et pénalisent nos recettes communales de façon très importante.

C’est pourquoi les élus de Goux ont anticipé depuis plusieurs années ces pertes financières en étant extrêmement vigilants sur les dépenses et en sollicitant pour chaque investissement tous les partenaires financiers susceptibles de nous aider. J’en profite donc pour remercier chaleureusement le Conseil Départemental, le Conseil Régional et l’Etat pour leur soutien aux différents projets que nous avons menés ces dernières années et en particulier pour nos travaux de 2020. Sans ces subventions, la Commune n’aurait pas pu seule, faire face à ces dépenses.

Un grand merci à eux. Certes le contexte n’est pas facile, mais notre commune reste solide, même s’il convient dorénavant de bien appréhender les besoins de travaux pour les futures années et peut-être réduire le rythme de nos investissements afin de constituer les fonds nécessaires.

Un dernier mot afin de remercier comme il se doit mes collègues élus qui n’ont pas souhaité continuer cette belle aventure communale, et aux élus nouvellement en poste qui font preuve d’une totale implication au service de nos administrés.

Je vous laisse maintenant poursuivre votre navigation.

Eric BOURGEOIS